L'Audio-Psycho-Phonologie et l'enfant adopté

L’audio-psycho-phonologie est une discipline fondée par le Dr. A.Tomatis, spécialiste des troubles de l’audition et du langage. Sa thérapie psycho-sensorielle offre de nombreux champs d’application mais est tout particulièrement adaptée aux difficultés de l’enfant adopté.  

 

Le but de cette thérapie étant d’améliorer ou de rétablir la communication lorsque celle-ci a été affectée ou perdue.

 

La grande contribution du Dr Tomatis a été de démontrer que l’oreille, avec ses multiples fonctions, joue un rôle essentiel dans la communication.

 

Avant de présenter le rôle de l’oreille et les principes de cette approche, considérons un instant les problèmes auxquels l’enfant adopté doit faire face.

 

Les recherches sur la vie intra-utérine ne cessent de nous émerveiller sur la richesse du vécu émotionel de l’enfant. L’enfant, dans le sein maternel, fait “un” avec le corps de sa mère mais aussi avec la vie affective de celle-ci.

 

Le Dr Tomatis a été parmi les premiers à démontrer que le foetus entend la voix de sa mère, dès 4 mois ½ de gestation. Pour lui, la voix maternelle procure non seulement une intense stimulation sensorielle au cerveau, nécessaire pour sa maturation, mais aussi enveloppe l’enfant d’un sentiment d’amour et de sécurité vital pour sa croissance.

 

La qualité de la relation mère/enfant pendant les neuf mois de grossesse et les circonstances de l’accouchement sont des facteurs très déterminants pour le développement futur de l’enfant.

 

A propos de l’adoption, nous voulons tout d’abord reconnaître le courage qu’il faut de nos jours pour les mères ou parents de faire adopter leur enfant. Cet acte, motivé par des circonstances extrêmes, représente avant tout un espoir pour ces parents et une nouvelle espérance de vie pour l’enfant. Pour les parents adoptifs, c’est aussi le début d’une nouvelle vie, dans l’accomplissement de la maternité et de la paternité.

 

Cependant, les parents adoptifs doivent gérer les blessures affectives de l’enfant liées à son expérience d’abandon. Les difficultés que vit l’enfant sont toujours les mêmes mais de façon plus ou moins intense. On retrouve une peur de rétablir un attachement affectif, de peur d’être de nouveau “trahi” et abandonné. Un sentiment de culpabilité: “j’ai été rejeté parce que je ne suis pas aimable”. Enfin des sentiments d’agressivité que l’enfant retourne contre lui-même ou contre les autres, en fonction de son tempérament et de son âge.

 

Le “succès” de l’attachement aux parents adoptifs dépend bien plus de la capacité de l’enfant à se “réouvrir” sur les autres que des efforts des parents adoptifs. D’où les sentiments de désespoir de certains parents adoptifs devant les difficultés rencontrées malgré tous leurs efforts.


Le rôle de l’oreille et la thérapie de l’écoute :


L’oreille ne sert pas simplement à entendre mais surtout à écouter. Par ailleurs, une bonne audition n’implique pas nécessairement une bonne écoute ! Sur le plan physiologique, l’écoute se réalise grâce à la mobilisation des muscles de l’oreille moyenne qui sélectionnent les sons désirés tout en bloquant les bruits environnants.

 

Sur le plan psychique, l’écoute sous-entend un désir de “tendre l’oreille”.Il n’y a pas d’écoute sans désir de communiquer. Dès la naissance, c’est ce désir de dialoguer qui est la “force” qui, petit à petit, exerce les muscles de l’oreille à écouter. C’est pourquoi les chocs affectifs de la petite enfance peuvent entraver une harmonieuse acquisition de l’écoute et agissent ainsi comme des filtres qui déforment la perception du monde.

 

Grâce à ses découvertes, le Dr Tomatis a inventé un appareil électronique pour rééduquer l’oreille à écouter. Cet appareil joue sur la musculature de l’oreille avec l’aide de filtres qui alternativement mettent l’oreille au “repos” ou au “travail”.

 

La musique (Mozart et chants Grégoriens) passe ainsi par des filtres qui opèrent une véritable "gymnastique de l’écoute".

 

Cette thérapie permet aux enfants adoptés de relativiser les événements traumatiques de leur histoire.

  • Ils deviennent moins anxieux et plus confiants en eux-mêmes et avec les autres.
  • L’attachement devient plus facile et sécurisant.
  • En même temps, les difficultés d’apprentissage qui étaient liées aux problèmes d’écoute sont corrigées et l’on voit l’enfant s’épanouir vers l’avenir.

 

Voir les Témoignages sur le site

 

Contactez-nous pour un bilan Audio-Psycho-Phonologique

Devenez praticiens Tomatis,

prochaines sessions:

 

 

Niveau 1:   

3 jours

6, 7 et 8 octobre 2017

 

Niveau 2:

4 j 1/2

29 novembre au 3 décembre 2017

 

 

Vidéos et matériels Tomatis

 

 http://bessonofswitzerland.es/