L’Audio-Psycho-Phonologie et les enfants présentant des signes autistiques

Aujourd’hui, les Anglo-Saxons ne parlent plus de l’autisme comme d’une pathologie bien définie mais parlent d’un spectre autistique, avec divers degrés de difficultés.

 

Cette nouvelle classification s’est révélée nécessaire en raison du nombre croissant et inquiétant, depuis une quinzaine d’années, d’enfants présentant des tendances autistiques mais ne pouvant être pour autant diagnostiqués autiste “classique”.

 

Par exemple, ces enfants diffèrent du tableau classique de l’autisme en demeurant très affectueux avec leurs parents, voire même avec des personnes moins proches.
Souvent ces enfants ont un assez bon contact visuel et peuvent être sociables, tout en présentant des difficultés de communication.

 

Leur signes autistiques, sont souvent de l’ordre suivant :

  • Troubles de la communication: verbale et non verbale
  • Manque de maturité sociale: difficultés à intégrer les règles de communications sociale  
  • Immaturité du contrôle des émotions: trop grande sensibilité, réactions inappropriées
  • Manque d’imagination et de créativité (dans le jeu par exemple)

De nombreux parents et de professionnels de la santé sont persuadés que ces pertubations du développement sont la cause d’un ensemble de facteurs externes parmi lesquels la survaccination précoce qui joue un rôle primordial.

 

En effet, le programme de vaccinations infantiles ne fait que s’alourdir et être appliqué de plus en plus tôt, dès les premières semaines après la naissance. Nous sommes en droit de nous demander quels sont les effets des vaccins sur le système immunitaire des enfants, lorsque l’on sait qu’il est totalement immature à la naissance et qu’il ne devient vraiment fonctionnel que vers l’âge de sept ans. D’autre part, pourquoi vouloir empêcher à tout prix les maladies infantiles puisque celles-ci jouent un rôle essentiel dans la maturation du système immunitaire lui-même ?

 

En 1988 le triple vaccin Rougeole-Oreillon-Rubéole a été introduit aux Etats-Unis et en Angleterre. L’état de Californie a établi des statistiques montrant une augmentation de 300% de cas d’enfants présentant des tendances autistiques en 10 ans.

 

Des résultats similaires sont observés en Angleterre avec 1 enfant autiste sur 138 chez les enfants de moins de 4 ans. C’est aussi en 1988 que les autres vaccins (Polio, Tétanos, Diphtérie, Tuberculose) ont été administrés dès l’âge de 2 mois au lieu de l’âge de 5 ou 6 mois.

 

Cette survaccination précoce semble être fatale pour certains enfants au système immunitaire fragile dès la naissance en raison de divers facteurs: prédispositions génétiques, traumatismes pendant la grossesse ou la naissance etc…L’une des conséquences serait une trop grande perméabilité de la membrane intestinale (leaking guts syndrome) qui n’est plus capable de filtrer certaines toxines qui arrivent ainsi à contaminer le cerveau (*), causant des troubles de type autistique.
Des tests d’urine peuvent déceler ce problème et les médecins conseillent aux parents d’appliquer un régime très strict sans laitage, sans blé et sans colorant à leurs enfants.

 

Les séances d’Audio-Psycho-Phonologie apportent, dans la grande majorité des cas, un aide significative à ces enfants.

 

Rapidement, ils deviennent moins anxieux et plus calmes. Leur meilleure capacité d’écoute améliore vite leurs capacités de communication et de socialisation, ainsi que d’apprentissage

 

(*) Travaux du Professeur Paul Shattock sur l’autisme, à l’université de Sunderland : http://www.osiris.sunderland.ac.uk/aut-cgi/homepage

 

Pour en savoir plus sur les vaccins, consultez le site internet de l’association ALIS (Association Liberté Information Santé): http://www.alis.fr.st

 

Voir les Témoignages sur le site

 

Contactez-nous pour un bilan Audio-Psycho-Phonologique

Devenez praticiens Tomatis,

prochaines sessions:

 

 

Niveau 1:   

3 jours

6, 7 et 8 octobre 2017

 

Niveau 2:

4 j 1/2

29 novembre au 3 décembre 2017

 

 

Vidéos et matériels Tomatis

 

 http://bessonofswitzerland.es/